F2 NICE EST / RIQUIER / LE PORT

  • 708€ cc / mois
  • dont 60€ de charges
  • Ref. 5233692
  • 37.55  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

T2 Riquier

11 Rue Maraldi
  • 149.800€
    Ref. 5242348
  • 32.58  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

PARKING / NICE OUEST / CARRAS

  • 82€ cc / mois
  • dont 5€ de charges
  • Ref. 5234057
  • Garage / Parking
Safi Méditerranée
Détails

F2 NICE CENTRE / ACROPOLIS

21 Avenue Pauliani
  • 790€ cc / mois
  • dont 140€ de charges
  • Ref. 5212040
  • Lit: 1
  • 49.74  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

F1 REPUBLIQUE / GARIBALDI/ SCALIERO

  • 488€ cc / mois
  • dont 65€ de charges
  • Ref. 4643730
  • 22.26  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

STUDIO NICE NORD

63 Avenue Henry Dunant
  • 118.000€
    Ref. 5182758
  • 26  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

NICE CENTRE / LIBERATION / VILLENEUVE

5 RUE VILLENEUVE 06000
  • 645€ cc / mois
  • dont 85€ de charges
  • Ref. 5170700
  • 36.67  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

Dernier étage 3 pièces

37 Rue Vernier
  • 169.500€
    Ref. 5164650
  • 49  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

Studio

10 Avenue des Mandariniers
  • 133.000€
    Ref. 5137269
  • 23  m²
  • Appartement
Safi Méditerranée
Détails

Safi Méditerranée

Bien vendre

Vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement rapidement et au meilleur prix ? Suivez nos 6 conseils et donnez-vous toutes les chances d’optimiser votre opération d’achat-revente !

1 – Vendez au prix du marché

Pour des raisons sentimentales, les vendeurs ont parfois tendance à surévaluer le prix du bien à la vente. Or, c’est prendre un gros risque. Si le prix de vente est supérieur à ceux du marché, vous risquez de n’avoir aucune visite et donc, de perdre un temps précieux. De plus, vous risquez de vendre à un prix inférieur à celui qui aurait pu être obtenu si l’évaluation initiale avait été réaliste. C’est pourquoi, dès le départ, vous devez veiller à faire estimer votre bien par un notaire ou un agent immobilier expert. Demandez ce service à plusieurs agences qui le proposent, généralement, gratuitement. Comparez les estimations et fixez ainsi le prix de vente le plus juste. Attention, ne vous fiez pas aux annonces des biens à vendre. Les prix de ces biens, qui ne sont pas encore vendus, ne reflètent pas forcément la réalité du marché.

2- Mettez en valeur le bien à vendre

Lors des visites, les acheteurs potentiels doivent se projeter dans le logement, dès leur arrivée. Les premières minutes sont cruciales ! Aussi, veillez à faire place nette dans le logement en désencombrant. Ôtez les meubles trop imposants, les bibelots ainsi que les photos de famille trop personnelles. Parallèlement, soignez la décoration des pièces. Mettez en valeur les atouts du bien telles que les grandes baies vitrées, terrasse ou vaste pièce de vie. Enfin, n’oubliez pas de soigner l’extérieur. Ne laissez pas votre jardin en friche : taillez les haies, tondez la pelouse et désherbez les allées. Pour vous aider dans cette démarche globale de mise en valeur du bien, vous pouvez faire appel à une société spécialisée dans le home staging.

3 – Effectuez les petites réparations

Ampoule grillée, sonnette cassée, papier peint décollé… autant de petites réparations qui ne nécessitent pas un gros budget ! En procédant à ces menus travaux, vous donnerez aux acquéreurs une bonne impression durant les visites. Ils auront le sentiment que le logement a été bien entretenu et qu’il n’y a pas de mauvaise surprise. Pour les plus gros travaux que vous ne pouvez financer, prévoyez à l’avance les devis de professionnels. Cela permettra à l’acquéreur de se projeter et d’être rassuré.

4 – Pensez aux diagnostics immobiliers

Dans le cadre d’un achat-revente, ne perdez pas de temps et ne laissez filer aucun acquéreur potentiel. Programmez assez rapidement la réalisation des diagnostics immobiliers. DPE (Diagnostic de performance énergétique) et DDT (Dossier de diagnostic technique) doivent en effet être obligatoirement remis à l’acquéreur, avant la signature du compromis de vente. Si vous avez déjà effectué ces diagnostics, assurez-vous qu’ils soient toujours valides.

5 – Choisissez bien votre agent immobilier et le type de mandat

Vous souhaitez faire appel à un professionnel pour la vente de votre bien immobilier ? Pensez que ce service doit vous apporter une vraie valeur ajoutée. Sélectionnez l’agence immobilière en vous basant sur le bouche-à-oreille et fiez-vous à votre intuition. Les agents qui ne prennent pas le temps de vous écouter, qui vous promettent monts et merveilles ou qui ne donnent pas de comptes rendus de visite sont à éviter. Un bon professionnel vous fera gagner du temps en gérant les visites et en sélectionnant tout de suite les dossiers sérieux, pouvant étudier la capacité financière du client au préalable, écartant au passage les simples curieux. Autre astuce : recherchez les panneaux “vendu” sur les maisons et appartements de votre quartier. Vous identifiez ainsi les agents efficaces qui ont déjà réussi sur votre secteur !

6 – Préparez en amont les visites et le dossier de vente

Lors des visites, les acquéreurs potentiels vont sans doute vous poser une foule de questions. Pour avoir toutes les informations essentielles sous la main, préparez d’avance un dossier avec tous les documents dont vous pourriez avoir besoin tels que plans, avis de taxe foncière, facture de chauffage ou devis liés à d’éventuels travaux. Si le bien est en copropriété, la loi ALUR vous impose désormais l’obligation d’information. Vous devez notamment être en mesure de présenter les trois derniers procès-verbaux d’assemblée générale. De même, pour les biens en copropriété, la superficie privative (Loi Carrez) doit être obligatoirement mentionnée. Ce relevé doit être réalisé par un professionnel et est à prévoir en même temps que les diagnostics. Pensez-y !

Voir d'autres articles

Comparer les annonces

Comparer

Extranet Copropriétaire

Cliquez sur un des deux liens ci-dessus pour accéder à votre extranet copropriétaire.